Passer au Contenu

Présentation du Musée De La Tour Martello

Vestige d’un pan de l’histoire de l’île Maurice, le Musée de la Tour Martello, qui domine la plage de la Preneuse à Rivière-Noire, est l’une des étapes incontournables pour ceux qui veulent comprendre et en apprendre plus sur leur pays. Le visiteur sera surpris tant par l’ingéniosité de certaines installations que par les conditions de vie marquant cette époque.

The Martello Tower Museum

La Tour Martello - Une arme de défense

La Tour Martello date de l’occupation anglaise, et plus précisément de la période l’abolition de l’esclavage. Craignant une révolte des planteurs qui y voyaient une menace directe sur l’activité agricole et qui étaient soutenus par l’île de la Réunion, les britanniques bâtirent 5 tours à des points stratégiques de la côte ouest pour la défendre de toute invasion venant de la mer.

The Martello Tower Museum

Cette architecture avait été copiée de celle d’une tour à Cap Mortella, en Corse, d’où les anglais avaient été repoussés, mais dont ils furent séduits par l’efficacité du système de défense.

Tout comme la Citadelle et les autres tours de la côte ouest, la Tour de La Preneuse a été construite par les hommes du Génie Royal Britannique. Une visite de la Tour souligne l’ingéniosité dont faisaient preuve les constructeurs de l’époque avec des moyens limités. Malgré les imposants mus de pierre allant jusqu’à 3m50 d’épaisseur côté mer, une température supportable et sèche règne dans la tour grâce à l’aération canalisée par des meurtrières. L’entrée située du premier étage et à laquelle on accédait par une échelle rétractable, le soubassement abritant un réservoir alimenté en eau de pluie par des rigoles sur le toit, une poudrière au plafond conçu pour que l’impact de toute explosion s’éloigne de la colonne centrale, l’arche du premier étage, faite d’environ 60,000 briques.

Autant de détails remarquables sur les techniques adoptées à l’époque dans cette tour aux murs quasiment indestructibles. Au premier étage, les soldats mangeaient et dormaient. Sur le toit, deux canons, montés sur pivot, permettaient un tir croisé efficace des deux tours de la baie, celle de La Preneuse et celle de la batterie située à l’Harmonie. Les canons pouvaient tirer une fois par minute, ce qui nécessitait une équipe de sept hommes entraînés à charger, armer et tirer le canon, sans compter le maniement des boulets qui pouvaient peser jusqu’à 12 kilos.

Restauration de la Tour Martello

Tous ces détails sont retracés au musée de la Tour Martello de la Preneuse dont la restauration a été initiée par l’association Friends of the Environment en 1992 avec le feu vert du gouvernement et le soutien financier d’ambassades étrangères et d’entreprises privées locales. Les murs intérieurs furent nettoyés, les joints refaits, le canon d’origine replacé sur le toit et le chariot et la plateforme du canon entièrement reconstruits.

The Martello Tower Museum

Un an plus tard, de jeunes bénévoles de « Raleigh International » participèrent aux travaux archéologiques et plus de 800 objets datant de l’occupation de la Tour par les troupes, furent nettoyés et répertoriés. Monument classé au patrimoine national, la Tour Martello reçoit régulièrement des visites d’écoliers et de touristes pour des visites commentées par des guides qualifiés. Une belle initiative qui mérite le détour et une façon agréable d’ajouter une découverte historique aux plaisirs simples de la plage.

Infos Pratiques

Lieu: Chemin de la Preneuse, Rivière-Noire

Jours et heures d'ouverture:

  • Du mardi au samedi de 09h00 à 17h30
  • Du dimanche et jours fériés 09h30 à 16h30
  • Fermé le lundi
Contactez-Nous